En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Agrocampus Ouest

UMR1348 PEGASE

Stratégies nutritionnelles pour optimiser le statut immunitaire et antioxydant de la vache laitière

04 août 2020

-

Environnement de travail

L’Institut National de la Recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public réunissant plus de 10 000 agents sur l’ensemble du territoire français. Premier institut de recherche agronomique européen, INRAE mène des recherches finalisées pour une alimentation adaptée, pour un environnement préservé et pour une agriculture compétitive et durable.
Vous serez accueillie au sein de l’unité mixte de recherche Physiologie, Environnement et Génétique pour l’Animal et les Systèmes d’Elevage (UMR Pegase) localisée à Saint-Gilles près de Rennes. Cette unité conduit des recherches visant à mieux comprendre les interactions entre les caractéristiques propres des animaux (stade physiologique, races ou lignées), les pratiques d’élevage et l’environnement afin de contribuer au développement de systèmes d'élevage plus durables. Vous serez intégrée aux équipes Physiologie de la lactation et Alinut (Alimentation et Nutrition) et vous pourrez bénéficier des compétences thématiques présentes dans l’unité : biologie et physiologie de la lactation (M. Boutinaud), biologie cellulaire et moléculaire (M. Boutinaud), alimentation/nutrition de la vache laitière (A. Boudon). La thèse sera réalisée en collaboration avec l’UMR ISP au sein de l’équipe Infections bactériennes et immunité des ruminants (P. Germon et A. Remot) et vous pourrez également bénéficier des compétences de l’UMR ISP en analyse des cytokines et des médiateurs lipidiques, des capacités fonctionnelles des macrophages (P. Germon), des capacités fonctionnelles des neutrophiles (A. Remot). Dans le cadre d’un contrat de thèse CIFRE, votre salaire sera financé pendant 3 ans par la société Biodevas qui est une PME française spécialisée dans la conception de Biosolutions à partir d’actifs 100% naturels.

Contexte et objectifs du projet

Les mammites sont parmi les maladies les plus fréquentes en élevage bovin laitier. Elles affectent les performances zootechniques et économiques et sont source de mal-être des animaux. La capacité des bovins laitiers à résister à l'établissement de mammites est liée, en partie, à l'efficacité de leur système immunitaire mais également au fonctionnement de l’épithélium mammaire. Par ailleurs, les vaches laitières sont sujettes à un stress oxydatif intense au démarrage de la lactation. Le stress oxydatif interfère avec le système de défense immunitaire et peut également entrainer des dommages tissulaires au niveau mammaire. Alimenter les vaches laitières avec des extraits de plantes riches en antioxydant associés à d’autres extraits agissant sur le système immunitaire permettrait d’optimiser le statut immunitaire et antioxydant des vaches laitières et ainsi prévenir les mammites, cliniques ou sub-cliniques. Cependant, les effets de ces extraits de plantes sur les mécanismes impliqués dans la réponse du système immunitaire et le fonctionnement mammaire méritent d’être objectivés pour permettre le développement de ces solutions sur le terrain.
L’objectif de la thèse sera de tester la capacité de deux solutions nutritionnelles destinées à prévenir les mammites. L’hypothèse de ce travail est qu’une solution à base d’extrait de plantes peut, au même titre qu’un mélange de sélénium et de vitamine E, réduire le stress oxydatif à l’échelle de l’organisme, réduire les dommages tissulaires au sein de la glande mammaire et/ou favoriser les capacités fonctionnelles des neutrophiles et macrophages.

Principales étapes de la thèse et démarche

Les étapes de la thèse se déclinent de la façon suivante :

  • Revue de l'effet des stratégies nutritionnelles sur l'immunité innée des vaches laitières et prise de contact avec la société Biodevas. Cette période sera aussi l’occasion pour le doctorant de prendre connaissance, au sein de la société Biodevas Laboratoires, des résultats d’enquêtes terrain qui auront permis d’établir le mélange d’extraits de plantes qui sera testé dans le cadre du projet de thèse et plus généralement de comprendre les fondements des principes actifs retenus.
  • Essai en ferme expérimentale (suivi longitudinal) : cette tâche consistera à mettre en place un essai sur vaches laitières à la ferme expérimentale de l’IEPL pour comparer trois stratégies alimentaires au cours des trois premiers mois de lactation. Les dommages tissulaires au sein de la glande mammaire, et les capacités immunitaires des vaches laitières seront évalués de façon longitudinale pendant la durée de l’essai.
  • Essai en ferme expérimentale (épreuve inflammatoire) : cette tâche sera réalisée au cours de la 2e année de thèse. Des vaches laitières suivront le même régime que dans le suivi longitudinal (trois stratégies alimentaires) et seront soumises à une épreuve inflammatoire. Cette épreuve inflammatoire permettra de caractériser la façon dont le système immunitaire répond à l’invasion d’un pathogène de façon plus représentative que les tests ex-vivo réalisés dans le cadre du suivi longitudinal.

Compétences scientifiques et techniques requises pour le candidat

  • Formation recommandée : master 2 ou diplôme d’ingénieur  
  • Connaissances souhaitées : en sciences et physiologie animales (de la nutrition animale à la biologie cellulaire et moléculaire).
  • Aptitudes recherchées : rigueur, assiduité, intérêt pour la recherche en biologie, intérêt pour le travail en équipe et bonne communication

Modalités pour postuler

  • Une lettre de motivation personnalisée et un CV détaillé avec les coordonnées d’au moins deux référents.
  • Les relevés de notes et résultats en M1, M2, ou équivalent avec mention du classement et du nombre d’étudiants de la formation.
  • Lettre(s) de recommandation si possible.
  • Date limite de candidature : 04/09/2020.

Contacts

Marion Boutinaud : marion.boutinaud[at]inrae.fr
Anne Boudon : anne.boudon[at]inrae.fr

Modalités

Contrat : Thèse
Durée : 3 ans
Début du contrat : 1/03/2021
Rémunération : 24 000€ brut par an