En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Logo Carnot logo partenaire Europe en Bretagne

OPAALE

ACTA - Aéraulique et contrôle des atmosphères turbulentes

acta-bandeau
HEITZ_Dominique

Dominique Heitz
Responsable de l'équipe ACTA

Tél : 02.23.48.21.70

Courriel : dominique.heitz@inrae.fr 

Nos objectifs

L’équipe ACTA développe des briques technologiques innovantes pour

  • la maîtrise des atmosphères en produisant des connaissances sur la mesure
  • la modélisation/simulation et sur le contrôle des écoulements turbulents aérauliques avec des transferts thermiques et particulaires.

Notre équipe privilégie des approches interdisciplinaires de la turbulence, développées en commun avec l’équipe projet commune Inria Fluminance.
Ces approches permettent de tirer parti des observations à partir d’images et de proposer de nouvelles modélisations numériques pour la mesure, la reconstruction et le contrôle des flux d’air.

Les activités d’ACTA sont articulées autour de deux axes 

Contrôle des écoulements et des transferts thermiques aérauliques

 Cet axe porte sur les aspects de stratification et de flottabilité dans les écoulements turbulents et sur la commande en boucle fermée de ces écoulements dans un objectif d’économie d’énergie. Il porte également des actions de transfert vers l’industrie ou de maturation (brevet Froiloc®, brevet CEP) aussi bien dans des environnements intérieurs qu’extérieur, en particulier dans les domaines de la viticulture et des ilots de chaleur urbains, ouvrant une nouvelle activité en maitrise de la micro-météorologie.

Reconstruction des écoulements et des trajectoires de particules

 Ce deuxième axe porte sur la métrologie environnementale en aéraulique. Un effort particulier est effectué sur le développement et le transfert d’outils en 3D pour le laboratoire et en 2D pour le terrain, avec l’objectif d’apporter de nouvelles connaissances sur la dynamique des flux aérauliques. Ces approches mettent en œuvre une nouvelle modélisation stochastique des équations de la dynamique des fluides récemment développée dans Fluminance. L’objectif est de proposer des modèles capables de prédire aux grandes échelles et en grande taille la dynamique des flux aérauliques. 

Nos compétences et expertises

L’équipe ACTA regroupe des spécialistes de la mécanique des fluides, de l’automatique, du traitement du signal et de l’image, des mathématiques pures et appliquées. 

Nos ressources humaines 

Dominique HEITZ - Responsable de l’équipe ACTA

Laurent BLONDEL - Assistant ingénieur

Johan CARLIER - Chercheur
  Vélocimétrie, mécanique des fluides numérique, assimilation de données

Christophe COLLEWET - Chercheur
   Automatique, Modélisation des systèmes dynamiques,  Mécanique des fluides

Lionel FIABANE - Ingénieur

Philippe GEORGEAULT - Ingénieur

Philippe LOISEL - Ingénieur

Gregory NESEN- Assistant ingénieur

Laurence WALLIAN - Ingénieur

Doctorants

Corentin CAZÈS
Clara LE CAP
Ali RAHIMI KHOJASTEH
Taha TAIBA

Post-doctorant 

Lahcene BOUCETTA
Kilian CROCI
Yin YANG

 

Nos derniers résultats de recherche

Suivi Lagrangien de particules basé sur l’astuce du noyau
Nous avons revisité le problème du suivi de particules dans les écoulements turbulents dans le contexte de l’apprentissage machine (AM) et de l’assimilation de données (AD).
Le suivi est une thématique largement étudiée en vision par ordinateur. Les meilleurs algorithmes en vision par ordinateur sont désormais basés sur l’AM que nous proposons d’introduire dans le formalisme du suivi Lagrangien de particules.  L’assimilation de données est une technique utilisée pour estimer le meilleur état combinant des observations avec un modèle de la dynamique des fluides. Comparé à une approche de type AM, l’AD contrôle plus le modèle dynamique. Dans le cas du suivi lagrangien de particules il est important d’accorder autant d’importance aux observations qu’au modèle dynamique. Pour ce faire nous résolvons le problème du suivi lagrangien par le paradigme d’apprentissage basé sur la minimisation du risque empirique. La méthode proposée s’appelle Kernelized Lagrangian Particule Tracking (KLPT). Le mot « kernelized » correspond à « l’astuce du noyau » qui est mise en œuvre pour résoudre la fonction inconnue qui minimise le risque empirique. La méthode que nous proposons [1] fournit de meilleurs résultats que l’état de l’art et en particulier que la méthode Shake The Box [2]. Les trajectoires de particules reconstruites dans les écoulements turbulents sont plus nombreuses, plus précises et plus longues (cf. Fig. 1).

Suivi de particules dans un jet impactant

Fig. 1 : Suivi de particules dans un jet impactant : (en haut), Shake-The-Box ; (en bas), KLPT.

Initialisation de trajectoires de particules par cohérence Lagrangienne 
Nous proposons un nouvel algorithme pour construire des trajectoires de particules à partir d’informations locales Lagrangiennes.
La méthode proposée s’appelle Lagrangian Coherent Track Initialisation (LCTI) et permet de d’initialiser les quatre premiers pas de temps des trajectoires de particules ainsi que les nouvelles entrées et les pertes de particules. LCTI est basé sur une technique physiquement consistante et itérative avant-arrière sur quatre pas de temps qui permet d’initialiser les algorithmes de suivi tels Kernelized Lagrangian Particle Tracking (KLPT) [1] ou Shake The Box (STB) [2]. KLPT et STB nécessitent de disposer de trajectoires initiales pour pouvoir prédire et optimiser la suite des trajectoires. Des méthodes d’initialisation plus précises sont nécessaires aux algorithmes de suivi pour éviter des erreurs de trajectoires et améliorer la convergence, en particulier pour les écoulements denses en particules. L’idée que nous avons introduite dans LCTI [3] est que chaque particule à un comportement cohérent avec les trajectoires de certaines particules voisines. Nous déterminons ce groupe de particules à l’aide des exposants de Lyapunov en temps fini (FTLE). 

LCTI a été évalué sur des données synthétiques de simulation numérique directe (DNS) dans le sillage d’un cylindre circulaire à Re = 3900, notamment. Les résultats montrent que LCTI [3] est plus performant que l’état de l’art, en particulier que le récent algorithme ECTI [4]. Pour mieux observer les résultats de trajectoires, nous avons mis œuvre les deux algorithmes sur des trajectoires longues alors qu’ils sont conçus pour reconstruire les quatre premiers pas de temps. Comme indiqué sur la figure ci-dessous, LCTI permet de construire plus de trajectoires avec plus de précisions que ECTI, en particulier dans les régions de forte turbulence. Plus de détails sur les méthodes de suivi Lagrangien de particules sont disponibles via le lien suivant : www.4d-ptv.com.

ecoulement_derriere_cylindre

Fig. 2 : Vue de dessus d’un écoulement derrière un cylindre. Comparaison de suivi entre a) la méthode LCTI et b) la méthode ETI. Les lignes rouges correspondent aux trajectoires non suivies ou mal suivies, les lignes grises correspondent aux trajectoires correctement suivies. Le champ de vecteurs Eulérien est en arrière-plan.

Commande en boucle fermée d'une couche de mélange soumise à des perturbations exogènes
Le but recherché est de maintenir un écoulement de couche de mélange dans un état désiré quelles que soient les perturbations auxquelles il est soumis. L'approche retenue est générique [5]. Elle consiste dans un premier temps à linéariser les équations de Navier-Stokes autour de cet écoulement désiré pour obtenir une représentation d'état sous forme canonique. Les composantes du vecteur d'état sont la fonction courant en plusieurs points de l'espace supposée obtenue via des techniques image. Nous montrons tout d'abord que, la couche de mélange faisant partie de la classe des systèmes sous-actionnés, il n'est pas possible de rejeter une perturbation exogène mais uniquement de l'atténuer. Une loi de commande est alors proposée dans ce but. Elle est composée de deux termes, un premier terme permettant d'imposer un comportement en régulation, et un second dédié à l'atténuation de la perturbation. Nous montrons tout d'abord que ce second terme s'écrit simplement sous la forme d'un retour sur la perturbation. La perturbation étant inconnue, nous décrivons un observateur asymptotique à même de fournir une estimation de cette perturbation et prouvons analytiquement la stabilité du schéma de commande obtenu. Des résultats de simulations sur le solveur DNS Incompact3d valident l'approche proposée et montrent qu'elle s'avère plus performante qu'une commande par retour d'état uniquement (cf. Fig.3).

Norme du vecteur d'état de l'écoulement perturbé

Fig.3 : Norme du vecteur d'état de l'écoulement perturbé. En rouge : aucune commande ; En vert : retour d'état uniquement ; En bleu : schéma de commande proposé.

  • [1] Y Yang and D Heitz. Kernelized Lagrangian Particle Tracking (KLPT) and Lagrangian PIV, 3rd Work. Chall. Data Assim. CFD Process. PIV LPT, Nov 2020. 
  • [2] D. Schanz, S. Gesemann and A. Schröder. Shake-The-Box: Lagrangian particle tracking at high particle image densities, Exp. Fluids, vol. 57, no. 5, May 2016.
  • [3] A. Rahimi Khojasteh,  D Heitz and Y. Yang. Lagrangian Coherent Track Initialisation, 3rd Work. Chall. Data Assim. CFD Process. PIV LPT, Nov 2020.
  • [4] A. Clark, N. MacHicoane and A. Aliseda, A quantitative study of track initialization of the four-frame best estimate algorithm for three-dimensional Lagrangian particle tracking, Meas. Sci. Technol., vol. 30, no. 4, 2019.
  • [5] C. Collewet and J. Carlier, Mismatched Disturbance Attenuation of a Spatially Developing Free Shear Flow, 2020 28th Mediterranean Conference on Control and Automation (MED), Saint-Raphaël, France, 2020, pp. 399-404, doi: 10.1109/MED48518.2020.9183369