En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Agrocampus Ouest Univ R1 Logo Igepp

Institut de Génétique, Environnement et Protection des Plantes

Le délai d'arrivée du parasitoïde Diaeretiella rapae conditionne l'efficacité du contrôle biologique du puceron cendré du chou

Une femelle parasitoïde Diaeretiella rapae s’apprête à pondre dans un puceron cendré du chou Brevicoryne brassicae. Au centre, un puceron parasité ou momie dorée.
© Bruno Jaloux
L'efficacité des stratégies de lutte biologique utilisant des parasitoïdes, qu'elles soient basées sur des lâchers ou sur des mesures visant à favoriser leur action, dépendent du délai précis d'arrivée des parasitoïdes après la colonisation des parcelles par les ravageurs.

Cette étude réalisée par des chercheurs de l'Igepp avait pour objectif de déterminer l'impact du délai entre l'infestation par le puceron cendré du chou Brevicoryne brassicae et le lâcher de son parasitoïde spécialiste Diaeretiella rapae comparé à celui du mode de lâcher, en une fois ou fractionné, sur la dynamique de la population de pucerons et sur la croissance de la plante. Quand les parasitoïdes étaient lâchés dès le début de l'infestation par les pucerons, 89,6% des pucerons étaient parasités un mois après, et les dégâts sur le chou étaient très faibles. Le même lâcher réalisé deux semaines après aboutissait à un contrôle partiel de la population de pucerons un mois après, mais la croissance du chou était altérée. L'introduction la plus précoce du parasitoïde dans le système conduit a une régulation efficace de l'hôte, et l'apport fractionné des parasitoïdes, souvent préconisé, n'a pas permis d'augmenter l'efficacité de contrôle, quelque soit le délai de lâcher.

Ces résultats ont des conséquences importantes pour le choix des stratégies à mettre en œuvre pour obtenir un contrôle efficace de ce ravageur par son parasitoïde. Une décision de lâcher basée sur le suivi des populations de pucerons, telle qu'elle est réalisée dans le cadre de programme de Protection Biologique Intégrée (PBI) induit un délai et une efficacité moindre. Des stratégies basées sur la conception de plantes relais, ou des mesures visant à favoriser une hivernation proche des parcelles et une arrivée précoce des parasitoïdes semblent plus pertinentes pour espérer une régulation biologique efficace.

Neuville S., Le Ralec A., Outreman Y. & Jaloux B. (2015). The delay in arrival of the parasitoid Diaeretiella rapae influences the efficiency of cabbage aphid biological control. BioControl, on line. DOI