En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Institut Agro Rennes Angers Univ R1 Logo Igepp

Institut de Génétique, Environnement et Protection des Plantes

ANR SexAphid

Changing of reproductive mode, a balanced affair between genetics and environment

ANR SexAphid

  • 3-years project (started January 2018)
  • Coordinator: Denis Tagu (Igepp Rennes) - Jean-René Huynh (partner CNRS Collège de France)
  • Contact : denis.tagu@inrae.fr

Aphids are insects that feed on plants. Their success as crop pests is mainly due to their high demographic and adaptation capacities in relation with their variation in reproductive modes. The “SexAphid” project aims at identifying and characterizing the loci, sequences and genes responsible for a key adaptive trait: the reproductive mode variation. A pluridisciplinary approach - based on genetic, functional genomics and ecology - will tackle this variation in reproductive mode which largely influences the risk of aphid outbreaks on a wide range of cultivated plants.

ANR_Figure_Cycle

Aphids are insect pests that are capable of two reproductive modes: an asexual viviparous reproduction, clonal, rapid and efficient during spring and summer, and an oviparous sexual reproduction, in autumn, that allows genetic combinations. The eggs made from this sexual mode are cold-resistant and allow survival during hard winters. The populations that alternate of reproductive modes are called “CP” (Cyclical Parthenogenesis) and can combine the two advantages of being clonal (short term adaptation) and sexual (long term adaptation). This capacity of aphids to alternate between reproductive modes is however sometimes lost in aphid populations: such populations are no more able to produce eggs and might disappear if winter temperatures are low; such populations are called “OP” (“Obligate Parthenogenesis”). Climate plays a key role on the distribution between those two types of populations: populations still able to produce sexual individuals will have an advantage under continental climates, whereas populations that have lost the capacity to produce sexual individuals will have an advantage under warmer climates. For temperate climates, both types of populations can co-exist, with different occurrences from one year to another, depending on the winter temperatures.

SexAphid aims at:

  1. Characterizing and identifying the loci and gene functions that differentiate sexual and asexual populations,
  2. Assessing the frequency distribution of sexual and asexual populations in the last 15 years, in relation with climatic periods, in particular winter temperatures.

SexAphid focuses on the pea aphid Acyrthosiphon pisum for which a lot of genomics and genetics data and tools are already available. A previous work already identified a genomic zone covering 10 cM of the X chromosome as being very linked to the CP/OP phenotype. We aim to restrict this zone and to define the genomic loci that are tightly linked with the phenotype of interest, and to point out candidate genes. The functions of those candidate genes will be deeply studied by spatio-temporal expression analyses in different sexual and/or asexual populations. Genome editing techniques such as CRISPR-CAS9 will allow testing the precise roles of some of the candidate genes in the control of OP/CP phenotype. These polymorphic characterizations will be used to DNA-type and track wild populations on the pea aphid, captured during the last 15 years, and archived in the lab, in order to test for the presence of correlations between sexual/asexual population frequencies and winter temperatures. As aphids are pest for crops, this work should pave the road for the future development of tools to predict and prevent aphid infestation, in order to improve insect pest management. Our hypothesis is that winter temperature increase in a temperate climate might favor the development of asexual populations and thus increase the damage caused by aphids to crops.