En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Institut Agro Rennes Angers Univ R1 Logo Igepp

Institut de Génétique, Environnement et Protection des Plantes

STIRRER

Rôle des modifications épigénétiques et transcriptomiques dans le changement des règles de la recombinaison chez des hybrides interspécifiques : modèle Brassica

Contexte

La recombinaison méiotique est le principal mécanisme permettant de générer une nouvelle diversité génétique à chaque génération. L’utilisation de ce processus est indispensable pour l’amélioration des espèces cultivées, et notamment pour la création de nouvelles variétés plus respectueuses de l’environnement, tout en maintenant une qualité et un rendement élevé. Toutefois, la recombinaison méiotique est très fortement régulée au niveau cellulaire, et l’introduction de caractères d’intérêt dans une variété élite peut prendre une décennie, voire ne pas fonctionner si l’allèle à introduire se trouve dans une région génomique dépourvue de recombinaison. En effet, seulement un et rarement jusqu’à trois crossovers (COs) par paire de chromosome homologue se forment au cours de la méiose et ceux-ci ne sont pas distribués aléatoirement le long des chromosomes. Récemment, nous avons démontré qu’il est possible de changer naturellement et drastiquement la fréquence et la distribution des crossovers chez les Brassica (colza), via l’hybridation interspécifique et l’aneuploïdie (un génome à l’état haploïde). En effet, en croisant le colza allotétraploïde (B. napus, AACC, 2n=4x=38) avec l’une de ces espèces cultivées, le navet (B. rapa, AA, 2n=2x=20), il est possible de créer des hybrides allotriploïdes (AAC, 2n=3x=29). Ces hybrides allotriploïdes AAC présentent une augmentation d’un facteur 3.4 de leur fréquence de recombinaison homologue, et surtout une distribution modifiée, avec la formation de crossovers dans des régions normalement « froides » (sans recombinaison) pour la recombinaison (péricentromères). Cependant, les mécanismes impliqués dans cette modification de la régulation de la méiose sont totalement inconnus. De plus, il reste à élucider si cette modification des règles de la recombinaison peut être maintenue ou à l’inverse rétablie à un niveau normal.

Objectifs

Les objectifs de ce projet sont de répondre aux deux questions suivantes :

1) Quel est le rôle des modifications épigénomiques/transcriptomiques dans cette dé-régulation des règles de la recombinaison ?
Pour répondre à cette première question, nous allons réaliser des approches de génomique comparative (BS-Seq et RNA-Seq à partir de méiocytes) afin d’identifier le rôle potentiel de modifications de la méthylation de l’ADN ou transcriptomiques dans la dérégulation du contrôle de la recombinaison.

2) Est-ce que cette dé-régulation de la méiose observée chez les allotriploïdes peut être maintenue ou au contraire peut être réversible ?
Pour répondre à cette deuxième question, nous allons utiliser des approches de cartographie génétique et d’immuno-marquage pour déterminer le profil de recombinaison dans des descendants d’allotriploïdes.

Les résultats de ce projet apporteront de nouvelles connaissances sur le mécanisme naturel permettant de déréguler la méiose, ainsi qu’une stratégie nouvelle pour introduire efficacement une nouvelle diversité dans le colza.

Site web

https://anr.fr/fr/projets-finances-et-impact/projets-finances/projet/funded/project/anr-19-ce20-0013/?tx_anrprojects_funded%5Bcontroller%5D=Funded&cHash=8572a83debd6dbaf67009f88c530d3c2