En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Institut Agro Rennes Angers Univ R1 Logo Igepp

Institut de Génétique, Environnement et Protection des Plantes

Équipe DEBI • Diversité, Evolution et génomique des interactions BIotiques

Contexte et enjeux

Le colza (Brassica napus) et les espèces apparentées du genre Brassica sont issues d’évènements anciens et récents de duplications de génomes (polyploïdisation). Ces processus de polyploïdisation peuvent jouer des rôles importants dans le destin évolutif des gènes dupliqués (pseudogénisation, sous-fonctionnalisation et néofonctionalisation), notamment ceux impliqués dans les interactions biotiques, ou encore dans la régulation et la biosynthèse des métabolites spécialisés et la reconnaissance du non-soi.
Brassica napus est une espèce allotétraploïde qui présente une diversité génétique relativement étroite en raison d’un faible nombre d’évènements d’allopolyploïdisation fondateurs de l’espèce. La diversité génétique chez ses deux espèces (paléopolyploïdes) parentales, B. rapa et B. oleracea, originaires toutes deux du bassin méditerranéen et du sud de l’Europe, constitue en revanche un réservoir de diversité qui peut être utilisé dans les programmes d’amélioration du colza.

Les évolutions récentes des contraintes biotiques qui s’exercent sur les cultures de colza, et l’extension souhaitable des pratiques agro-écologiques accroissent le besoin de sélectionner de nouveaux génotypes porteurs d’une plus grande diversité de facteurs de résistance aux bioagresseurs. Une stratégie majeure pour l’amélioration génétique de ces traits passe par l’introgression de facteurs génétiques à partir de la diversité présente chez les espèces parentales et apparentées. Ce type de stratégie requiert d’une part de caractériser la diversité génétique et fonctionnelle des interactions biotiques sur une ’échelle taxonomique élargie autour du genre Brassica et d’autre part de mieux comprendre les mécanismes génomiques sous-jacents aux hybridations interspécifiques, en particulier les processus de recombinaison méiotiques gouvernant la fréquence, la localisation et la taille des introgressions. Cet ensemble d’approches, au-delà de l’identification et l’utilisation de nouveaux facteurs génétiques, permettra de caractériser les processus évolutifs impliqués dans la diversification des traits, afin à terme de mieux raisonner leur introgression, dans une perspective d’efficacité durable des résistances variétales.

Une stratégie majeure pour l’amélioration génétique de ces traits passe par l’introgression de facteurs génétiques à partir de la diversité présente chez les espèces parentales et apparentées. Ce type de stratégie requiert d’une part de caractériser la diversité génétique et fonctionnelle des interactions biotiques sur une échelle taxonomique élargie autour du genre Brassica et d’autre part de mieux comprendre les mécanismes génomiques sous-jacents aux hybridations interspécifiques, en particulier les processus de recombinaison méiotiques gouvernant la fréquence, la localisation et la taille des introgressions. Cet ensemble d’approches, au-delà de l’identification et l’utilisation de nouveaux facteurs génétiques, permettra de caractériser les processus évolutifs impliqués dans la diversification des traits, afin à terme de mieux raisonner leur introgression, dans une perspective d’efficacité durable des résistances variétales. 

Objectifs

L’équipe Diversité Evolution et génomique des interactions Biotiques a été créée en 2021 à l’IGEPP, pour 1/ étudier comment les mécanismes impliqués dans l’évolution des génomes de Brassicaceae contribuent à la diversification des traits (épi)génétiques et métabolomiques associés au contrôle des interactions biotiques, et 2/ caractériser les mécanismes de recombinaison méiotique spécifiquement induits par les chocs d’hybridation interspécifique, pour concevoir de nouvelles stratégies d’introgression de caractères chez les Brassica cultivées.

  • Evolution des génomes de Brassicaceae et diversification des traits (épi)génétiques et métabolomiques associés au contrôle des interactions biotiques. 
  • L’équipe Diversité Evolution et génomique des interactions Biotiques a été créée en 2021 à l’IGEPP, pour 1/ étudier comment les mécanismes impliqués dans l’évolution des génomes de Brassicaceae contribuent à la diversification des traits (épi)génétiques et métabolomiques associés au contrôle des interactions biotiques, et 2/ caractériser les mécanismes de recombinaison méiotique spécifiquement induits par les chocs d’hybridation interspécifique, pour concevoir de nouvelles stratégies d’introgression de caractères chez les Brassica cultivées.
  • Evolution des génomes de Brassicaceae et diversification des traits (épi)génétiques et métabolomiques associés au contrôle des interactions biotiques.
  • L’équipe DEBI travaille activement à la collecte, la conservation (en lien avec le centre de ressources biologiques BrACySol : https://www6.rennes.inrae.fr/igepp/L-IGEPP/Plateformes/BrACySol et la caractérisation génomique de la diversité de B. oleracea et B. rapa (notamment populations sauvages et fermières).
  • Nous nous appuyons sur la diversité génétique chez les Brassica et chez Arabidopsis thaliana pour étudier comment les variations structurales (CNV, PAV), les régulations épigénétiques et/ou transcriptionnelles, l’évolution des gènes dupliqués et la recombinaison, ont permis la diversification de loci ou de voies métaboliques impliquées dans les interactions avec des bioagresseurs. Les interactions et pathosystèmes travaillées actuellement incluent la hernie des crucifères, le phoma, l’orobanche (collaboration avec l’université de Nantes), l’altise (collaboration avec l’équipe EGI, IGEPP), et les communautés microbiennes (collaboration avec l’équipe PMB, IGEPP).
  • Pour certains loci, nous approfondissons la caractérisation des mécanismes impliqués dans le contrôle des interactions biotiques, et étudions l’évolution de ces gènes et de ces fonctions au sein des Brassicaceae.
  • Impact de l’hybridation interspécifique (haploïdie, allo-triploïdie) dans la modification du contrôle de la recombinaison, et nouvelles stratégies d’introgression de caractères chez les Brassica cultivées.
  • Nous étudions le rôle des mécanismes (épi)génétiques dans la régulation de la recombinaison méiotique chez des hybrides interspécifiques en tant que mécanisme majeur de l’évolution des génomes. Les connaissances ainsi générées permettent la création de matériel génétique original, qui facilite la cartographie et l’identification de gènes candidats sous-jacents à des QTL, y compris dans des régions ‘froides’ (peu recombinantes), et qui peut se montrer particulièrement utile dans des programmes d’amélioration variétale.

Compétences et expertise

  • Génomique évolutive et comparative
  • (Epi)Génétique quantitative des résistances aux pathogènes
  • Génomique fonctionnelle (dont Crispr-CAS9) et métabolomique
  • Collecte, création et gestion de ressources génétiques Brassica
  • Cytogénétique moléculaire

Plateformes

Plusieurs membres de l’équipe sont en charge ou appartiennent à différent plateaux ou plateformes nationales ou régionales : 

Responsable d'équipe

Antoine Gravot

Antoine Gravot
SPACER-50x50